Les experts de la sécurité s’engagent aux côté de l’Alerteur

Ils témoignent de la conduite à tenir en cas d’incendie

Frédéric Pieters

Capitaine des Sapeurs Pompiers SDIS 44

Même s'il n'y a pas plus d'incendie la nuit que le jour, les conséquences sont bien plus dramatiques la nuit : 70% des victimes sont dues aux incendie qui se sont déclarés la nuit. En effet le niveau de vigilance est à son minimum puisque tout le monde dort. L'incendie ne peut être ni senti, ni vu !

Paul Villain

Président de l’Association des Brûlés de France

Il faut savoir que, chaque année, plus de 200 000 personnes se brûlent à des degrés divers. Les accidents sont variés, bien sûr. 70% concernent des accidents domestiques. On peut dire que, sur notre territoire, plus de 150 000 personnes ont besoin de soins suite à des brûlures. Et ce, chaque année !

Pr. Daniel Wassermann

Ancien chef du service des Brûlés de l’Hôpital Cochin

C’est à la maison qu’on se brûle. La deuxième cause de brûlure en France est l’incendie d’appartement ou de maison. Toutes les victimes de brûlures et tous les décès ont lieu la nuit. La seule manière d’être efficace est de réveiller les dormeurs.



L’Alerteur vous conseille tous les jours

Hotline technique non délocalisée du lundi au samedi

numéro indigo

Restons en contact